Chanter dans une chorale

Par Clarence (Surdemoi.com le 20 février 2012)

Chanter dans une chorale permet d’améliorer ses capacités vocales et d’agrandir son cercle d’amis.

Chacun peut chanter à sa façon, juste ou faux peu importe. La plupart du temps, on chante juste pour le plaisir. Toutefois, on n’est pas conscient qu’on n’utilise pas sa voix au mieux de ses capacités.Chanter dans une chorale est un moyen de l’améliorer grâce aux répétitions régulières appuyées par des cours de solfège. La plupart des stars de la chanson ne cessent d’apprendre et de s’exercer afin de garder et d’entretenir leur belle voix. Le but d’une chorale est de nous apprendre à chanter avec justesse et de déterminer quel pupitre vocal convient le mieux à notre voix : soprano, basse, alto ou ténor. Pour nous motiver, considérons notre voix comme un instrument d’une grande valeur dont il faut toujours prendre soin de peur qu’il ne s’abime. Avant d’arriver à chanter juste, il faut d’abord savoir écouter sa voix, reconnaitre et accepter que parfois certains sons émis soient dissonants et désagréables à l’écoute. Ceci est, peut être, dû à la nature de notre voix ou bien au manque de technique tout simplement. Le chef de chœur, avant de commencer, demande toujours à ses élèves de faire un petit exercice d’étirement et de se tenir bien droit pour un exercice de respiration qui consiste à faire une inspiration d’air maximum et une expiration profonde tout en appuyant sur le haut du ventre, comme pour un exercice des abdominaux. Après quoi, un exercice de vocalise est recommandé avant d’entamer le chant. Le but est d’échauffer les muscles phonatoires. On commence par une vocalise simple, puis on monte la note de musique d’un ton et on la redescend demi-ton par demi-ton et ainsi de suite. On peut le faire tout seul, mais le pratiquer en groupe est plus stimulant avec un coach expérimenté pour encadrer.

Chanter dans une chorale présente beaucoup d’avantages, non seulement une nette amélioration de la voix, mais aussi un développement individuel au niveau relationnel. Le groupe forge le caractère de ses membres. Le fait de chanter souvent devant une assistance plus ou moins nombreuse diminue peu à peu le trac et libère de la timidité. C’est au sein d’un groupe que l’on arrive à s’exprimer librement par le biais du chant. Chanter dans une chorale permet ainsi à chacun de se ressourcer, de sortir de la monotonie du quotidien et du cocon familial pour partager et découvrir d’autres passions avec d’autres personnes. Le fait de chanter ensemble procure du plaisir et libère le stress tout en renforçant les liens existant entre les membres du groupe. Chanter dans un chorale permet aussi de reconnaître sa place au sein du groupe, de découvrir ce que la musique représente réellement pour soi, qu’on soit débutant, amateur ou professionnel.
Chaque groupe de chorale a son propre répertoire : liturgique, classique, variétés internationales ou gospel. Selon le goût musical de chacun, on peut chanter dans une chorale qui joue le répertoire qu’on apprécie et qui nous attire. L’idéal est de faire partie d’un choeur qui interprète un répertoire mixte, pour la souplesse de la voix. Certaines chorales ne chantent qu’un seul répertoire et leurs exercices vocaux sont uniquement limités dans un domaine musical spécifique, comme une chorale avec un répertoire d’opéra. En revanche, d’autres chantent un répertoire mixte allant du classique à la variété internationale, en passant par le gospel. Les changements de genre musical permettent au groupe de progresser et de connaître d’autres cultures musicales différentes les unes des autres. Dans un répertoire, il existe des morceaux chantés spécialement par les voix féminines et d’autres morceaux par les voix masculines et enfin des morceaux spéciaux pour les voix des 4 pupîtres ou les voix d’ensemble.

Chanter dans une chorale, pour le plaisir et le bien être personnel

Rejoindre une chorale et y chanter relève d’une envie d’exprimer ses sentiments à travers le chant et de les partager avec d’autres personnes. Chanter avec justesse n’est pas donné à tout le monde ; il faut y croire et faire ses exercices vocaux de façon régulière, chaque jour.