Requiem de Karl Jenkins

Après une fantastique expérience de Carmina Burana de Karl Orff en 2009, 3 ans plus tard, nous réunissons à nouveau la majeure partie des musiciens et choristes de ce premier événement pour une nouvelle aventure.
Nous avons décidé de mettre au programme à l’automne 2012 le Requiem de Karl Jenkins. Œuvre splendide et grandiose.
Cette fois, cet ambitieux projet a réuni : La Musique d’Harmonie « Les Armes-Réunies » de la Chaux-de-Fonds et La Musique Municipale de Versoix ainsi que le Chœur mixte de Saubraz, le Chœur de Dames de Yens, le Chœur d’Hommes de Yens-Gimel-Apples et l’Ensemble Jean-Philippe Rameau du Pays de Gex.

Comme lors de nos représentations de Carmina Burana, la direction des Chœurs était assurée par Malgorzata et Eric Digaud et les orchestres d’harmonie par Claude Surdez.

Cathédrale Saint-Pierre, Genève le 18.11.2012

Le Requiem de Karl Jenkins met en scène la traditionnelle Messe de Requiem en latin, tout en y ajoutant des mouvements typiques que l’on peut retrouver chez Fauré et Duruflé dans “Pie Jésus” et “In Paradisum”. Ces mouvements sont entremêlés par des Haiku, (poèmes délicats dédiés à la mort et chantés en japonais), dont les textes épigrammatiques donnent un sentiment de sérénité aux thèmes liturgiques. Le résultat est une expression d’une profonde et émouvante spiritualité, dont les liens musicaux aux différentes cultures, sont totalement appropriés au monde moderne.
Ce puissant travail interpellera tous les chœurs désireux de chanter cette œuvre inhabituelle mais ô combien attachante. La totalité de la  partition de cette œuvre comporte un morceau de flûte japonaise (shakuhachi) et un alignement inhabituel de percussions. La partition vocale a été publiée pour coïncider avec la sortie en première mondiale du CD enregistré par EMI.

(Traduction de l’anglais : Yolande et Franco Francia)

Concert à Genève – In Paradisum

http://youtu.be/ibDXXzAYbA4