Le Monde des Elfes

Samedi 6 avril et dimanche 7 avril à 16h00, l’Esplanade du Lac de Divonne-les-Bains (01)
200 enfants de l’École primaire des Grands Chênes de Prévessin-Moëns dans le Pays de Gex
Accompagné par l’Ensemble instrumental du Pays de Gex

Paroles et Musique : Éric Digaud
Harmonisation : Malgorzata Digaud
Orchestration : Jean Mermoud
Conteur : Jaques Miguet
Direction : Éric Digaud

La définition de l’opéra, dans le Dictionnaire de la musique de Jean-Jacques Rousseau, est un « Spectacle dramatique et lyrique où l’on s’efforce de réunir tous les charmes des Beaux- arts, dans la représentation d’une action passionnée, pour exciter, à l’aide des sensations agréables, l’intérêt et l’illusion. Les parties constitutives d’un opéra sont le poème, la musique et la décoration. Par la poésie, on parle à l’esprit, par la musique à l’oreille, par la peinture aux yeux ; et le tout doit se réunir pour émouvoir le cœur et y porter à la fois la même impression par divers organes ». L’opéra pour enfants est à la mode, mais ne doit en aucun cas être un cache-misère de l’enseignement musical à l’école. D’une façon plus technique, Claude-Henry Joubert dans la préface du guide des Opéras pour enfants, pense que cela permet « d’utiliser la dynamique d’un groupe au service de chacun », de synthétiser, d’intégrer « la formation de l’oreille, de la voix, du corps, du corps en scène, des techniques musicales (lecture, culture, pratique instrumentale et vocale, responsabilité, invention…), de réunir des compétences diverses et complémentaires, de contribuer au renouvellement constant du répertoire par l’écriture d’œuvres ». Au 17ème siècle, l’opéra avait pour signification de « chose excellente, chef d’œuvre », puis de « chose difficile à réaliser ».

Le Monde des Elfes est un opéra-conte en 3 actes. C’est aussi un support pédagogique permettant une progression musicale au niveau de la voix, de l’écoute, du rythme, du mouvement, du codage… La première version fut une commande de la Communauté des Communes du Pays de Gex et fut écrite en 2000 et interprétée dans la salle Aznavour à Divonne-les-Bains par 230 enfants lors du 400ème anniversaire du rattachement de l’Ain à la France. Entre temps, l’opéra a évolué au gré des apports culturels, des sensibilités et des événements modelant la vie.

L’objectif est d’offrir ce conte moral à des jeunes et moins jeunes du Pays de Gex afin de les sensibiliser au cours de la représentation par les élèves de l’École Primaire de Prévessin-Moëns du Pays de Gex, à la tolérance, à la reconnaissance et au respect d’autrui. C’est aussi donner aux enfants la possibilité d’interpréter une œuvre écrite pour les enfants en direction d’un public d’enfants dans une vraie salle de spectacle avec de vraies affiches, de vrais programmes…

L’action se déroule dans une époque non déterminée du Moyen-Âge, dans un monde parallèle à celui des humains, les Elfes, beaux et majestueux, refusent de “voir” leurs cousins les Gnomes, hideux, bêtes et jaloux. Grâce à l’aide du sorcier, ceux-ci envahissent le monde des elfes. L’équilibre naturel se trouve perturbé. Heureusement, deux enfants arriveront à renverser le cours des événements de ce monde haineux en un monde de respect, d’amour et de fraternité.

Le Monde des Elfes, c’est la possibilité, pour deux mondes si différents, de cohabiter et de vivre dans l’harmonie.

Ce sujet d’actualité, depuis que le monde existe, m’a inspiré de part mon passé à le traiter avec toute la fantaisie musicale et poétique. J’ai essayé de mettre en exergue la reconnaissance d’autrui, l’autre qui n’est pas moi. Sans cette reconnaissance, le monde risque de dériver vers la barbarie, le sectarisme et la dictature intellectuelle, vers un monde à la Huntington.

Éric Digaud
Auteur-Compositeur de la SACD